Graine IDF – Formation « Nature » approfondissement – Du 5 au 7 juin 2019

Graine idfModule de formation « Nature » approfondissement du 5 au 7 juin 2019

Le Graine Île-de-France vous invite régulièrement à des temps de formation pour favoriser la montée en compétences de vos animateurs, agents, chargés de mission …
En juin, nous vous proposons de vous pencher sur l’approche naturaliste.

Ce deuxième volet est orienté sur la pratique et l’approfondissement des connaissances, pour des animateurs souhaitant développer leurs pratiques naturalistes.

  • Jour 1 : Ornithologie de terrain
  • Jour 2 : Insectes et outils d’animation
  • Jour 3 : L’usage des plantes

Les objectifs de cette formation sont de :

  • Acquérir des notions de base sur l’ornithologie de terrain, la biologie des insctes, la botanique, les végétaux et leurs usages.
  • Tester et maîtriser des outils, méthodes et techniques pédagogiques utilisés en animations. Être capable d’animer une sortie nature et de sensibiliser des publics à ces thématiques.

Chaque jour, formez-vous avec un intervenant spécialisé de la Ligue pour la protection des oiseaux d’Ile-de-France, de l’Office pour les insectes et leur environnement (OPIE) et la Ferme d’Ecancourt.

Programme détaillé ci-joint et en ligne

Je m’inscris !
(Nombre de places limité !)

POSSIBILITÉS DE PRISE EN CHARGE FINANCIÈRE :
Le Graine IdF étant organisme de formation référencé « Datadock », cette formation peut être prise en charge au titre de la formation professionnelle via le plan de formation de votre employeur.

Grâce au soutien de l’Agence de l’eau Seine Normandie, des dispositions préférentielles sont prévues pour les membres bénévoles d’associations ou d’autres profils.

Contactez Emma au 01 45 22 16 33 pour être guidé dans vos démarches !

 

Ligue de l’enseignement – Communiqué commun contre l’antisémitisme, la violence et la haine

Paris, le 19 février 2019

« Alors que la France est confrontée à une recrudescence des expressions de violence et de haine, en particulier antisémites, nous, responsables des principales familles religieuses, convictionnelles et philosophiques, voulons ensemble réaffirmer l’indéfectible unité de notre communauté nationale, fondée sur le partage des valeurs et des principes républicains et humanistes, l’ambition de la fraternité et le rejet de toutes les exclusions.

Les mots, les actes qui visent des Français de confession, de culture ou de tradition juive ou portent atteinte à leur existence, à leur mémoire ou à leur identité, meurtrissent la France tout entière. L’antisémitisme est un délit, jugé par l’Histoire et condamné par la loi. Il ne souffre ni excuse ni banalisation.

C’est pourquoi nous condamnons solennellement tous les actes, toutes les doctrines et tous les discours qui, en stigmatisant, en appelant à la haine et parfois même en justifiant la violence, dégradent la dignité humaine et le respect inébranlable qui lui est dû. Aucune menace, aucune violence envers des personnes en raison de leur religion, de leurs convictions ou de leurs origines, aucune profanation ne doit avoir sa place dans notre pays.

Par nos voix, diverses mais unies, nous invitons tous nos compatriotes à se rassembler dans cet esprit d’égalité et de fraternité qu’incarne la République et qui garantit à chacun la liberté et la sécurité. Notre République est indivisible et laïque, ce qui assure à chacun la liberté de conscience, et lui permet ainsi d’avoir ou de ne pas avoir, librement, une religion.

Parce que la paix et la concorde civile sont notre bien commun le plus précieux, parce que nos valeurs communes sont plus fortes que nos divergences et nos appartenances, nous en appelons à un sursaut des consciences et à l’engagement de chacun pour lutter fermement contre toute expression antisémite, contre toutes les formes de racisme et de haine qui sont la négation même de ce qui fait la France.

Face à la haine et à l’exclusion, face à la tentation du repli et au déni, face aux peurs, face à la recherche permanente de boucs émissaires, face à la stigmatisation, nous devons en conscience répondre par une ambition, à la fois civique, spirituelle et humaniste, de partager et poursuivre, ensemble, notre destin commun. »

Haïm Korsia – Grand rabbin de France
Joël Mergui – Consistoire central israélite de France
Francis Kalifat – Conseil représentatif des institutions juives de France
Anouard Kbibech – Conseil français du culte musulman
Chems-Eddine Hafiz – Conseil français du culte musulman
Dalil Boubakeur – Grande mosquée de Paris
Olivier Ribadeau-Dumas – Conférence des évêques de France
François Clavairoly – Fédération protestante de France
Emmanuel Adamakis – Assemblée des évêques orthodoxes de France
Minh Tri Vo – Union bouddhiste de France
Jean-Pierre Sakoun – Comité laïcité République
Mario Stasi – Ligue internationale contre la racisme et l’antisémitisme
Jean-Marie Bonnemayre – Conseil national des associations familiales laïques
Jean-Michel Ducomte – Ligue de l’enseignement
Thierry Mesny – Association des libres penseurs de France
Charles Arambourou – Union des familles laïques
Jean-Philippe Hubsh – Grand Orient de France
Marie-Claude Kervalla-Boux – Grande loge féminine de France
Pierre-Marie Adam – Grande loge de France
Martine Cerf – Le Droit humain

Rencontre vie associative Ile-de-France 31 janvier 2019

Le Mouvement associatif IdF fédère une bonne partie des associations en Ile-de-France. Nos coordinations membres mobilisent des milliers de bénévoles et emploient une majorité des salariés associatifs.

société de l’engagement, reconnaissance des bénévoles,

citoyenneté en acte, pouvoir d’agir, laboratoire d’expérimentation,

réponses quotidiennes au plus prés des habitants, dynamiques territoriales, corps intermédiaires,

société civile, contributeurs d’#utilitésociale, intérêt général, maillage social, emplois associatifs,

aides à l’emploi associatif, contrat aidés, réformes fiscales, modèle économique,

relations associations collectivités/état,

faire en commun, faire société…

 Autant de thèmes connus entendus qui croisent nos pratiques, interrogations, injonctions.

Afin  de bien  démarrer cette nouvelle année associative, Le Mouvement associatif IdF vous proposons  de nous retrouver le 31/01/2019 à partir de 16h30 dans les locaux de la Salle Saint Bruno – 9 Rue Saint-Bruno, 75018 Paris pour partager nos réalités, pratiques, interrogations, attentes autour d’un menu proposé par le mouvement associatif d’Île-de-France. Passage à table prévu à 16h30, pour construire de l’échange, du partage, porter des attentes communes…

Inscription obligatoire Ici

En entrée, un temps introductif à partir de l’étude annuelle de Recherche et Solidarités, une photographie du milieu associatif francilien qui viendra nourrir nos échanges et réflexions.

En plat, vos réactions animées à chaud pour assaisonner notre rencontre.

Puis, trois ateliers au choix en guise de dessert :

Engagement

Le milieu associatif est mis à mal par les pouvoirs publics et est de moins en moins entendu : alors à quoi bon s’engager ? Les raisons qui ont motivé mon engagement sont-elles toujours là ? Et trouvent-elles sens aux oreilles des nouveaux engagés ?

Mais le milieu associatif est plus vivant que jamais : alors comment prendre part à ce mouvement ? Les formes sont multiples : volontariat, bénévolat, salariat…et bientôt obligation ?

Jeunes

Non. La crise de l’engagement chez les jeunes n’existe pas. Et pourtant, 47% des assos s’inquiètent du renouvellement de leur force bénévole, et 39% du renouvellement de leurs cadres dirigeants.

Les associations de jeunes se développement mais en parallèle beaucoup d’associations sont « vieillissantes » : quels sont les leviers et les freins à l’engagement des plus jeunes ? Quelles expériences pour accueillir les plus jeunes ? Quelle place leur est laissée ? Quels sont les nouveaux parcours d’engagement ?

Emploi

Les associations représentant 7% de l’emploi privé en Ile-de-France : des emplois précaires ? La diversité dans les typologies des associations employeuses et des cadres d’emplois permet-elle de parler « d’emploi associatif » ?

Les associations connaissent de forts turn-over, des difficultés de recrutement, une relation entre élus bénévoles et salariés-techniciens parfois complexe, un court-termisme empêchant le recrutement…Emploi et associations font-ils bon ménage ?

Et afin de poursuivre les discussions tout en faisant plus amples connaissance, un buffet vous sera proposé.

Fin de la rencontre à 21h15.