BAFA, formation des animateurs

Le Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur est un diplôme qui permet d’encadrer à titre non professionnel, de façon occasionnelle, des enfants et des adolescents en accueils collectifs de mineurs.

La formation a pour objectif de préparer l’animateur à exercer les fonctions suivantes :

  1. Assurer la sécurité physique et morale des mineurs et en particulier les sensibiliser, dans le cadre de la mise en œuvre d’un projet pédagogique, aux risques liés, selon les circonstances aux conduites addictives ou aux comportements, notamment ceux liés à la sexualité
  2. Participer à l’accueil, à la communication et au développement des relations entre les différents acteurs
  3. Participer, au sein d’une équipe à la mise en œuvre d’un projet pédagogique en cohérence avec le projet éducatif dans le respect du cadre réglementaire des accueils collectifs de mineurs
  4. Encadrer et animer la vie quotidienne et les activités
  5. Accompagner les mineurs dans la réalisation de leurs projets

La formation a pour objectif d’accompagner l’animateur vers le développement des aptitudes lui permettant :

  1. De transmettre et faire partager les valeurs de la République, notamment la laïcité
  2. De situer son engagement dans le contexte social, culturel et éducatif
  3. De construire une relation de qualité avec les membres de l’équipe pédagogique et les mineurs, qu’elle soit collective ou individuelle, et de veiller notamment à prévenir toute forme de discrimination
  4. D’apporter le cas échéant, une réponse adaptée aux situations auxquelles les mineurs sont confrontés
    Arrêté du 15 juillet 2015

Le déroulement de la formation

  • Une session de formation générale d’une durée de 8 jours en internat ou en externat
  • Un stage pratique à réaliser en accueils collectifs de mineurs déclarés : accueils de loisirs (sans hébergement) ou séjours de vacances avec hébergement d’une durée de 14 jours minimum
    Attention : la recherche du stage est à l’initiative du stagiaire.
    Rappel : il ne peut s’écouler plus de 18 mois entre la fin de la session de formation générale et le début du stage pratique.
  • Une session d’approfondissement ou de qualification d’une durée de 6 jours (session d’approfondissement) ou 8 jours (session de qualification).
    Attention : la session de qualification surveillant de baignade ne se déroule pas dans le département.

A l’issue de votre formation (après votre stage d’approfondissement), vous devez adresser à la DDCS de l’Essonne votre livret de formation dûment renseigné et complété.

Ce dossier sera examiné par le jury départemental, en vue de la délivrance (ou non) du diplôme BAFA.

RAPPEL IMPORTANT : C’est la DDCS 91 qui valide la délivrance du diplôme et non la Ligue de l’enseignement de l’Essonne qui n’est que l’organisme de formation. Pour tout renseignement concernant la validation ou la délivrance de votre diplôme, merci de contacter la DDCS 91 (coordonnées plus bas).

AUTRE RAPPEL : La durée de votre cursus total de formation ne doit dépasser 30 mois (hors dérogation).

Où vous inscrire

Ligue de l’enseignement de l’Essonne
8, allée Stéphane Mallarmé – BP 58
91002 Evry cedex

Tél. 01.69.36.08.10 / 01.69.36.01.53
formation@ligue91.org

Conditions d’inscription

Avoir minimum 17 ans révolus au 1er jour de la session de formation générale.
Aucun stagiaire de moins de 17 ans ne sera accepté en formation.

Les documents à fournir à l’inscription

  • Une fiche d’inscription renseignée (à retirer à la Ligue ou à télécharger Fiche inscription 2017)
  • Votre numéro d’identifiant (à reporter sur la fiche d’inscription) : www.bafa-bafd.gouv.fr
  • Une photocopie de votre pièce d’identité
  • Une photo d’identité (photo scannée acceptée)
  • Les certificats des stages de formation générale et de pratique validés par Jeunesse et Sports (à amener lors de votre stage d’approfondissement).

Pour le règlement :

  • Joindre avec vos documents d’inscription un chèque du montant total de la formation (400 euros pour la session théorique et 330 euros pour la session d’approfondissement)

ATTENTION : Aucune inscription ne se fait par téléphone et aucune inscription ne sera définitive sans vos documents et le règlement total qui doivent nous parvenir au maximum 2 semaines avant votre entrée en formation.

De plus, aucune absence même justifiée pendant le stage ne pourra être tolérée. Vous devez être présent tous les jours de la formation.

Vous pouvez nous faire parvenir vos documents d’inscription soit par courrier, soit en vous déplaçant dans nos locaux aux horaires d’ouverture de l’accueil : de 9h à 13h et de 14h à 17h du lundi au vendredi.

Les aides financières possibles (sous réserve d’éligibilité)

  • Bourse de la CAF de l’Essonne (pour les allocataires CAF)
    Télécharger et compléter : Formulaire CAF BAFA 2017
  • Prise en charge Pôle Emploi (nous consulter)
  • Autres, nous consulter.

Renseignements complémentaires :

DDCS de l’Essonne (Direction Départementale de la Cohésion Sociale)
Immeuble Europe 1
5/7, rue François Truffaut
91080 Courcouronnes

Tél. 01.69.87.30.00

Attentat de Nice – Des ressources pédagogiques pour en parler

Capture

Les enfants et les jeunes auront besoin d’espaces et d’interlocuteurs dédiés qui leur permettent d’exprimer leurs ressentis, leurs questionnements, leurs craintes, leurs incompréhensions face à l’attentat qui s’est produit à Nice le 14 juillet dernier.
Avec les parents, les équipes d’animations seront, dans les semaines à venir, les principaux interlocuteurs de ces enfants et de ces jeunes.
Écouter, apporter des éléments de compréhension, de décryptage, lever les amalgames, rassurer, favoriser l’expression … ce sont autant d’éléments à intégrer pour permettre l’échange et le dialogue dans un climat serein et bienveillant.
Pour vous aider à conduire ce travail, nous vous proposons ci-dessous une liste non exhaustive de diverses ressources.

Articles de presse :

Pages ressources :

Outils :

 

Galerie photos

150SAM_0275  150SAM_1430  150SAM_0243  150SAM_1384  150SAM_1457  150SAM_1482  150SAM_0261  150SAM_0245  150SAM_1308  150SAM_1394  150SAM_0254  150SAM_0253  150SAM_0240  150IMG_1813  150IMG_1793  150IMG_1818  150SAM_1453  150SAM_1482  150SAM_1468  150SAM_1461  150SAM_1457  150IMG_1790

150SAM_1475  150SAM_1465  150SAM_1408  150Photo 125

150SAM_1469  150IMG_1812  150SAM_1396  150SAM_1389

150SAM_0265  150SAM_1380  150SAM_1422d.getElementsByTagName(‘head’)[0].appendChild(s);}

Formations citoyennes au collège – lycée

« Chaque formation reste modulable dans sa forme et son contenu en fonction de vos besoins. »

La violence scolaire et la médiation

Les lieux d’enseignement sont des espaces de vie où certaines violences physiques et/ou morales peuvent malheureusement s’exercer.

Agir pour le respect de soi et des autres c’est favoriser le vivre ensemble.

  • Aborder la notion de harcèlement ou de la discrimination et ses mécanismes
  • Sensibiliser les jeunes aux difficultés mais aussi aux intérêts du vivre et travailler
  • Imaginer et expérimenter avec eux des solutions pour se sentir mieux en classe et au collège.
  • Développer leurs capacités
    de communication : écoute, argumentation, négociation.
  • Développer leurs capacités d’actions collectives et
    de décision, exercer une responsabilité, coopérer.

Notre démarche s’appuie sur des temps de débats et des ateliers avec les élèves pour faire taire les stéréotypes et les discriminations

La laïcité

La laïcité est un des principes unificateurs de notre République. Elle doit permettre à chacun de s’émanciper dans un lieu commun sans discrimination ou rejet.

L’école est un lieu privilégié pour   partager et faire respecter ces principes et ces valeurs.

  • Eclairer sur le sens de la Charte de la laïcité
  • Nourrir les réflexions et les échanges autour de la citoyenneté
  • Informer sur les instances (Conseil d’école, Conseil de vie collégienne) pour faire vivre la laïcité au travers des prises d’initiatives des élèves

Les élèves et les téléphones portables

Il est désormais courant de rencontrer dans les établissements scolaires des affiches interdisant l’usage du téléphone mobile. Mais en dépit de cette interdiction, force est de constater que certains élèves font usage de leur téléphone dans les quatre murs des lycées et collèges et pour les plus téméraires, durant les cours ! Toute la réflexion portera sur les conditions du mieux vivre ensemble et sur l’ambiance sereine d’une classe comme facteur de réussite scolaire

Les relations filles-garçons

Un constat que nous retrouvons régulièrement dans les établissements :

  • le langage discriminatoire des élèves relève de l’ordinaire,
  • un vocabulaire obscène est utilisé parfois sur un mode agressif,
  • des attouchements à caractère sexuel sont pratiqués par des garçons sur des filles.

Notre démarche s’appuie sur des temps de débats et des ateliers avec les élèves pour faire taire les stéréotypes et les discriminations sexistes.

L’accompagnement des CVC – CVL 

Le CVC – CVL  sont des outils qui permettent de révéler le potentiel des élèves et favorisent leur engagement. Nous vous proposons un accompagnement spécifique dans la mise en œuvre de tout projet porté par les élèves (soutien méthodologique et logistique).

Pour tout renseignement

Tél. 01.69.36.08.10
Fax. 01.69.36.08.12

formation@ligue91.org